Basilique Sainte-Thérèse de Lisieux

Rome m'avait tellement époustouflé par ses églises que j'ai trouvé les lieux de culte français bien fades en comparaison. Pourtant la basilique Sainte-Thérèse de Lisieux m'a ébloui. Je n'avais pas été aussi enthousiaste depuis fort longtemps et ça, c'est quelque chose !

On la voit la basilique Sainte-Thérèse dès qu'on arrive à Lisieux : elle domine la ville. Pour donner quelques notions :

  • l'architecture est romano-byzantine
  • le dôme fait 90m de haut
  • la basilique mesure 104m de long
  • la capacité d'accueil est de 3000 personnes assises
  • c'est le deuxième plus gros lieu de pélerinage en France après Notre-Dame de Lourdes

Mais pour comprendre l'existence même de cette basilique, il faut expliquer l'histoire de Thérèse de Lisieux.

Basilique Sainte-Thérèse de Lisieux

Thérèse de Lisieux était une sœur religieuse de l'église catholique au XIXeme siècle. Déterminée à devenir une sainte, elle a prônée la recherche de la sainteté au travers des petites actions du quotidien. Morte à l'age de 24 ans, son autobiographie et son approche de la sainteté seront publiés dans un ouvrage posthume.

Le livre en question va atteindre une très grande popularité lors de sa diffusion, influençant beaucoup de croyant. Par la suite, une ferveur va se développer autour du personnage, notamment favorisé par le contexte de la première guerre mondiale. Son influence va d'ailleurs rapidement se répandre dans les pays d'Europe et plusieurs miracles lui seront même attribués. Le Vatican finira par faire preuve de reconnaissance envers Thérèse en la canoniserant en 1925.

Suite à la canonisation, l'évèque de Lisieux et Bayeux recevra l'approbation du Vatican pour édifier une basilique dédiée à la Sainte. La construction est intégralement financée par des dons et s'étendra entre 1929 et 1951.

Basilique Sainte-Thérèse de Lisieux

Ci-dessus : lorsque l'on entre dans la basilique, on est autant saisi par ses dimensions extérieures qu'intérieures, voire écrasé par l'immensité.

Ci-dessous : le reliquaire de la soeur Thérèse, passage quasi-obligé des fidèles.

Au début je pensais que les décorations étaient peintes. Mais en réalité les murs sont tapissés par des mosaïques.

Histoire de prendre de la hauteur sur les choses, il est possible de monter dans le dôme de la basilique. Le ticket s'achète tout en haut.

Ce jour là, il se trouvait que le gichetier était aussi l'un des guides. Nous avons pu lui poser toutes sortes de questions (sur le financement, la structure du bâtiment, etc).

De là un petit parcours extérieur vous permet de rejoindre les 2 niveaux de la coupole afin d'admirer la vue environnante ainsi que les parties hautes des murs.

estérieurs de la Basilique Sainte-Thérèse de Lisieux

 Murs de la Basilique Sainte-Thérèse de Lisieux

Mais bon, le plus intéressant se situe à l'intérieur. Un corridor fait le tour du dôme, au dessus des visiteurs qui ne se doutent pas une minute que nous les observons de là-haut.

Sous le dôme de la basilique sainte-Thérèse de Lisieux

Sous le dôme de la basilique Sainte-Thérèse de Lisieux

Le dernier endroit où je vous emmène est la crypte de la basilique. Ambiance plus confidentielle, elle met en avant des étapes clés de la vie de Thérèse de Lisieux.

Crypte de la basilique sainte-Thérèse de Lisieux

Si dans la salle principale on retrouve les reliques de Thérèse de Lisieux, dans la crypte ce sont les reliques de ses parents qui y ont trouvé place depuis 2008, Louis et Zélie Martin.

Crypte de la basilique de Lisieux

Le plus surprenant dans tout ça est la taille de l'édifice. Thérèse de Lisieux a été canonisée assez rapidement et son souvenir est resté frais. Cela a énormément facilité la collecte de don pour lui batir ce sanctuaire aux dimensions spectaculaires.

Pour ne rien vous cacher, la grandeur et la riche décoration m'ont rendu quelque peu euphorique pendant ma visite (dans le sens "enthousiate"). Le lieu tranche radicalement avec les architectures gothiques et romanes dont nous sommes tellement habitués en France. Un vrai bol de renouveau parmi les églises françaises


Sources :

Partager ce bel article

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot pwzjyq ? :