Le viaduc de Gennevilliers

Il faut dire que les structures routières portées stimulent une certaine fascination chez moi. D'ailleurs les plus beaux spécimens sont probablement les échangeurs des autoroutes de Tokyo, que j'aimerai photographier de près un jour. A leur sujet je ne peux que vous recommander le travail de Takahiro Yamamoto pour ses séries bridges et expressways.

Viaduc de Gennevilliers

Avec sa hauteur de 19 m pour une longueur de 1,6 km, le viaduc surplombe tout le port de Gennevilliers. Il y longe la darse n°5 du port (grand bassin rectangulaire destiné à l'accostage de bateaux), puis enjambe la Seine avant de s'achever contre la butte de Sannois.

Viaduc de Gennevilliers

Ce qui frappe avant tout c'est la longueur de ces double-viaducs

Il a été pensé dès la conception de l'autoroute A15 et fut réalisé en 1976. Cette autoroute a pour but de faciliter l'accès en direction de Cergy-Pontoise, une ville nouvelle en pleine expansion. La A15 aurait dû constituer un axe projet reliant Paris au Havre. Mais des difficultés insurmontables ont mis fin à ce projet et si bien que cette autoroute restera cantonnée à la région parisienne.

Pont viaduc de Gennevilliers

La partie qui enjambe la Seine

Très rapidement la A15 rencontre une forte fréquentation, si bien qu'un deuxième viaduc est envisagé afin de doubler la capacité de circulation aux abords de Gennevilliers. Celui-ci est construit côte-à-côte du précédent en 1991 puis inauguré l'année suivante. Si son design diffère un peu, il reprend à peu près la même structure.

Deux viaducs aux design différents - 1976 (1ere photo) et 1991 (2eme photo)

En 2018, un mur de soutènement s’effondre à l'extrémité du viaduc, du côté de la butte de Sannois (quelques photos sur internet vous aideront à visualiser). Il a fallu 10 mois pour que le mur soit totalement réparé et que les 4 voies s’ouvrent à nouveau sur le pont.

Pont viaduc de Gennevilliers

Cet évènement a fait beaucoup parler, car il s'est produit quelques mois avant le dramatique effondrement du pont Morandi, à Gêne. Bien que les conséquences de ces deux incident n'avait rien de commun, ils ont contribué à insuffler une vague de méfiance temporaire à l'égard des ponts en France, notamment des ouvrages en béton et âgés de plusieurs décennies.

Toutefois, un an plus tard l'attention du public est passé à d'autres sujets, et qu'à ce jour rien de montre que la structure de ce viaduc soit menacé.

Viaduc de Gennevilliers

C'était l'une des structures routières intéressantes d'Île-de-France. Je suis persuadé qu'il en existe bien d'autres. Peut-être aurais-je l'occasion en photographier. Pour pourquoi pas d'autres ouvrages de France, tel que le Viaduc de Millau. Pour ma part j'ouvre bien l’œil. ;-)

Sources de cet article :

Partager ce bel article