Aller-retour au Cap Corse

  • /
  • Corse

Nous voici partis pour une journée au Cap Corse. L'objectif est de parcourir la côte découpée de la face ouest. Bilan : nous avons rarement vu un paysage côtier aussi marquant.

Le Cap Corse c'est cette péninsule qui surplombe le nord de la Corse. Mesurant 40 km de long pour 10/15 km de large, elle offre une superficie de 400 km². L'essentiel est constitué de montagnes, si bien que les villages se situent sur le pourtour du Cap.

Beaucoup de visiteurs le parcourent en faisant le tour complet en une journée. Pour notre part nous nous sommes uniquement concentrés sur sa partie ouest, car elle regroupait le plus de paysages à forts dénivelés. Cela nous a permis de profiter des lumières du matin et du soir aux même endroits.

Plage de galets gris, Nonza, Cap corse

La côte ouest consiste principalement en paysages escarpés,
toutefois quelques plages font figures d'exception comme ici la plage de galets gris de Nonza

La première destination que nous nous sommes fixés est Nonza. Il s'agit d'un petit village situé sur un nid d'aigle, surplombant la méditerranéenne avec sa falaise de 100 mètres de haut. Offrant un accès très limité à la mer, Nonza était relativement à l’abri de toute tentative d'attaques.

Colline de Nonza

La colline de "Monte" à Nonza

Perchée à 167 mètres de haut, une étrange tour de guet surplombe le village et la mer. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, il ne s'agit pas d'une tour génoise, dans le sens qu'elle n'a pas été construite par la république de Gênes. En effet les tour génoises appartenaient à un dispositif de surveillance visant à prévenir les attaques turques au 16e siècle.

Or cette tour de Guet fût édifiée au 18e siècle sous les ordres de Pascal Paoli, après la conquête de la Corse par la France. En effet la position élevée de protégée de Nonza en faisait le point de surveillance idéal sur le golfe de Saint-Florent. Elle répondait alors au nom de "tour paoline".

Tour paoline, Nonza, Cap corse

La tour paoline de Nonza

Le sommet du "Monte" où se trouve la tour offre un point de vue particulièrement intéressant sur Nonza.

Nonza, Cap Corse

Nonza

Eglise Sainte-Julie, Nonza, Cap Corse

Ne vous fiez pas à l'extérieur défraichi de l'église Sainte-Julie de Nonza, car l'intérieur est impeccablement préservé.

Eglise Sainte-Julie, Nonza, Cap Corse

Le Cap Corse est très sinueux. Si vous aimez les lacets en montagne vous aimerez le Cap. Le route offre une multitude de points d'arrêts, ce qui permet d'observer les innombrables falaises.

Paysages du Cap Corse

Poussant la ballade un peu plus loin, nous avons quitté la route principale pour rejoindre ces petites routes où l'on ne peut passer qu'à un véhicule à la fois. Nous y avons vu les plus beaux paysages de notre journée, mais ces points vues étaient fugaces.

Cap Corse

Arrivé ici, nous ne savions pas où nous étions arrivés. Il s'agit sans doute de la commune de Pino

Cap Corse

Nous avons ensuite effectué un crochet à Rogliano avant d'aller passer le reste de la journée sur la plage de Barcaghju, tout au nord de l'île. Ici les courants marins oscillent rapidement entre le chaud et le froid, aussi faut-il trouver le bon emplacement lorsque l'on y nage !

Sur la plage nous avons aussi rencontré une sacré concentration de feuilles mortes de posidonie par endroits, une algue à très haut rendement de production d’oxygène. Échouées sur le sable, elles protègent le littoral de l'érosion (bon point : leur décomposition ne dégage pas de gaz odorants ou toxiques).

Anse d'Aliso, Cap Corse

L'anse d'Aliso

A la fin de la journée, nous ne nous sommes pas rendu compte de l'heure avancée. Nous avons donc quitté la plage rapidement avec pour objectif de rallier Nonza avant le coucher du soleil. Mais Nonza était trop loin et il était trop tard pour y arriver à temps.

Cela ne nous a pas empêché de trouver de sublimes vues sur la route, les derniers rayons de soleils occasionnant de superbes couleurs sur les montagnes et les villages.

Eglise du Cap Corse

Cap Corse

Comme évoqué dans le titre de cet article, nous sommes rentrés par la même route qu'à l'aller (mais sans faire de détours cette fois-ci). Nous n'avons donc pas explorés les villages de pêcheurs de la partie est, qui feront sans doute l'objet d'une visite ultérieure.

Ce que je retiens du Cap Corse ce sont ses magnifiques paysages, entre montagne et mer. Les villages ne sont pas restes, mais le plus intéressant reste les vues où les hameaux se mêlent dans la forêt. Je recommande le tour du Cap Corse, mais je préconiserait d'y passer deux jours afin de visiter ses deux faces en mode détendu et relax.

Sources de cet article :

Partager ce bel article

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot dyeyj ? :