Dans le château de Brissac

Nous sommes de retour en Anjou afin de revisiter le château de Brissac. Si j'ai déjà visité bon nombre de châteaux plus ou moins vides, ces dernières années m'ont montrée qu'il en existait d'autres qui semblent avoir traversés les crises intactes. Le château de Brissac est l'un de ceux là.

Le château de Brissac est sans doute familier pour les habitués de mon site, car j'en avais visité les jardins il y a 2 ans. Nous n'avions visité que les extérieurs et remis l'intérieur à plus tard. Or un évènement nous a fait revenir dans la région, une bonne opportunité pour compléter la visite.

Nous avons emboîté les pas d'un guide passionné d'histoire. C'est lui qui nous a transporté dans le passé de ce somptueux château.

Salon doré du château de Brissac

Le Salon Doré (ci-dessus et ci-dessous) est l'une des premières pièces que nous découvrons. Elle plante le décor de la bâtisse : des plafonds finement sculptés, décoré, surplombants des pièces très fournies en meubles historiques.

Ce château n'est pas qu'une façade ou une coque vide, mais il est vivant et habité. A la fois patrimoine français et héritage familial, nous ne pouvons qu'être reconnaissants envers la famille de Cossé de nous laisser pénétrer dans ce joyaux, leg des grands ducs et maréchaux de France.

Salon doré du château de Brissac

Salle à manger du château de Brissac

La salle a manger présente un décor surprenant : plusieurs dizaines de cornes de cerfs accrochées au murs. Elles proviennent toutes des chasses de la duchesse d'Uzès, à qui on attribue plus que 2 000 cerfs abattus au cours de sa vie ! Elle fût affiliée à la famille Brissac par l'une de ses filles qui épousa le 11e duc de la lignée.

Autre originalité : la tribune du fond, voulue par la marquise Jeanne-Marie Say Trédern (héritière de la famille Say, le sucre Béghin-Say). Cette estrade accueillait des musiciens qui accompagnaient les dîners avec la haute société. Cette pratique cessa à sa mort, en 1916.

Loin d'être une pièce de musée, le lieu est toujours utilisé par la famille de Brissac pour accueillir ses hôtes les plus distingués.

Grande galerie du château de Brissac

A l'étage supérieur nous nous rendons dans la grande galerie. Longue de 32 mètres, c'est la pièce principale du château, encore utilisée pour les réception, galas, mariages, rassemblements, etc.

Une chambre à l'extrémité de la galerie fût utilisée par Louis XIII en 1620. En effet le château de Brissac servi de quartier général des armées royales lors d'un conflit armé avec sa mère la Régente Marie de Médicis. L'affrontement se termina par la capitulation de la Reine Mère, et la réconciliation fût célébrée dans le château.

Vestibule supérieur du château de Brissac

L'antichambre de pierre

Galerie des Portraits du château de Brissac

La galerie des portraits rassemble les figures majeures de la famille Cossé Brissac. Notre attention est attirée sur l'un des tableaux mettant en scène la Veuve Clicquot (fortune du Champagne dont la marque subsiste toujours) accompagnée de son arrière-petite-fille ... la duchesse d'Uzès (évoquée plus haut) !

Non contente d'être une redoutable chasseresse, la duchesse d'Uzès s'est aussi illustrée dans l'automobile. Elle fut l'une des première femmes (si ce n'est la première) à obtenir son permis de conduire, mais aussi la première ... à se faire verbaliser pour excès de vitesse ! 15km/h au lieu de 13 au bois de Boulogne !

Chambre des Chasses du château de Brissac

La Chambre des Chasses présente la particularité d'être tapissée par des tentures représentant diverses scènes de chasse. De nombreux prédateurs sont exotiques et en scrutant très attentivement on peut même y déceler un animal fantastique !

Salle des divertissements du château de Brissac

Au dernier étage visitable, la salle du billard précède l'entrée du théâtre. Étalé sur deux étages de hauteur, cette salle de spectacle voit le jour en 1890 sous l'impulsion de la marquise Jeanne-Marie Say Trédern. Bien que mue par la passion du chant, son rang social l'empêchait de cultiver sa vocation publiquement, sauf rares occasions.

Alors elle pratiquait sa passion en cercle restreint, organisant un festival chaque année pour ses amis où elle se mettait en scène accompagnée de musiciens.

Théâtre du château de Brissac

Cuisines du château de Brissac

Nous finirons la visite par les cuisines ! L'une se situe au rez-de-chaussé, l'autre en sous-sol.

Cuisines du château de Brissac

Avec ses salles communes, cuisines, chambres, la chapelle, les cachots, etc, le château de Brissac offre une incursion très complète où nous aurons eu accès à de nombreuses pièces. Sans parler de l'atout : un guide passionné qui saura vous transporter à diverses périodes du château au gré de ses anecdotes.

Sachez qu'il est aussi possible d'y loger, étant donné que le château possède des chambres d'hôtes que la visite ne montre pas. L'occasion de dormir dans un cadre historique, et de découvrir la vie de châtelain.

Le château de Brissac est définitivement une excellente adresse à visiter. Pour une visite complète prévoyez tout de même une journée entière, avec une visite guidée dans le château et la découverte de son immense jardin (10€ pour les deux ou 5€ le jardin seul).

Sources de cet article :

Partager ce bel article

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot dfyabn ? :