Les montagnes de l'Alta Rocca

  • /
  • Corse

Alors que nous traversons l'Alta-Rocca afin de rejoindre Porto-Vecchio, nous faisons un crochet par l'épine dorsale de la Corse : les Aiguilles de Bavella. La route en lacets ne gâchera en rien les somptueux paysages qui ponctuent l'itinéraire.

Les aiguilles de Bavella

Au nord-est de l'Alta Rocca s'élève une chaîne de montagnes nommée les aiguilles de Bavella. Il s'agit d'une succession de pics allant de 1580 à 1850 mètres. La route qui y mène débute à Zonza, ce petit village alpin dont j'avais déjà parlé il y a peu de temps.

Routes de l'Alta-Rocca

Rien qu'à l'approche, la végétation de l'Alta Rocca se transforme de feuillus à résineux. La transition est assez rapide

Routes de l'Alta-Rocca

Routes de l'Alta-Rocca

Montagnes en vues !

L’ascension en voiture est très rapide. Aussi rapide que la chute de la température, il faut penser à bien se couvrir ce sera très utile !

Montagnes de l'Alta-Rocca

Les aiguilles de Bavella en vue

Sommet du col de Bavella

Le col de Bavella est une zone intermédiaire qui se situe aux pieds des "aiguilles". Le seul parking est pris d'assaut et les bas-côtés sont peu praticables, donc si vous le pouvez garez-vous y dès que possible. Soyez prévenus, le vent y souffle fort et frais !

De là vous avez le choix de partir directement en randonnée dans le massif, ou bien que vous rendre sur les points de vues de part et d'autre du col. D'un côté on voit la mer à l'horizon (photo en haut) et de l'autre l'Alta Rocca (photo en bas).

Montagnes de l'Alta-Rocca

L'Alta Rocca

Le col d'Illarata

Pour la suite nous avons emprunté la D386 pour rejoindre Porto-Vecchio. On nous avait déconseillé cette route en raison des nombreux virages et du temps réel de trajet allongé. Néanmoins nous n'avons eu aucun regret, tant les paysages étaient uniques par rapport au reste de la Corse.

Montagnes de l'Alta-Rocca

Le col d'Illarata

La D386 est caractérisée par le col d'Illarata, un petit sommet très proche de la route ce qui rend son accès très facile. Il est dominé par une structure pyramidale nommée "Punta di U Diamante", perchée à 1227 mètres. Il paraît que de là-haut on voit jusqu'au golfe de Poro-Vecchio et la vallée de l'Ortolo. Comme nous étions un peu pressés par le temps nous ne nous y somme pas rendus.

Le lac de l'Ospedale

Cette étendue d'eau est totalement artificielle, depuis son alimentation issu d'une rivière partiellement détournée jusqu'au barrage de rétention. Le lac mesure entre 1500m de long et jusqu'à 8 mètres de profondeur près du barrage. Ses 3 millions de m3 n'ont pas pour vocation d'être une source d'énergie en créant de l'électricité, mais de stabiliser l'alimentation en eau potable de Porto-Vecchio, 3eme ville de Corse en habitants.

Barrage dans l'Alta-Rocca, en Corse

Le barrage de rétention au loin

Lac dans l'Alta-Rocca, en Corse

La route D386 traverse le lac au niveau du barrage puis longe l'une de ses rives avant de s'en écarter. Nous sommes gratifiés d'un superbe paysage d'altitude qui sera le cadre d'un pique-nique.

Lac dans l'Alta-Rocca, en Corse

Le lac vu depuis l'autre rive. Superbe.

Barrage dans l'Alta-Rocca, en Corse

Un étrange rocher surplombé d'un arbre. Je me demande encore d'où il s'est détaché comme ça.

Lorsque nous avions formulé notre projet de joindre Porto-Vecchio en partant par Sainte-Lucie-de-Tallano, on nous avait plutôt conseillé de rejoindre les grandes nationales en repartant de Sartène. Mais comme nous comptions faire un crochet par le col de Bavella avant de partir, il était plus judicieux de couper ensuite au travers des montagnes malgré les virages. Et je dois dire que cela n'a pas été désagréable.

En fait c'était même plutôt l'inverse, car j'en conserve un souvenir d'une route propre et de superbes paysages de montagne. Encore une fois je pense que quelques jours de plus pour randonner dans ce cadre auraient été parfaits.

Sources de cet article :

Partager ce bel article

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot qtdzw ? :