Le château de Brissac et ses jardins

Nous voici partis pour un week-end entre Angers et Saumur. Le programme est de longer la Loire afin de visiter quelques villages clés entre les deux villes. Avant de commencer nous faisons un crochet par le village de Brissac-Quincé qui abrite un remarquable château de la Renaissance. Le bâtiment est tout simplement énorme et présage une longue visite.

Mais étant à l'orée de notre périple nous décidons de ne faire qu'un tour de jardin afin de trouver quelques points de vue. Et quel tour !

Château de Brissac

La bâtisse fût construite par le compte d'Anjou au XIe siècle. Ravagé par les successives guerres de religions, il est rebâti au XVIIe siècle sous la forme que l'on connait aujourd'hui.

De par la nature du terrain très dénivelé, il sera très difficile d'étendre sa surface au sol. La solution la plus viable sera donc de l'agrandir à la verticale, jusqu'à 7 niveaux, ce qui en fait le plus haut château de France.

Château de Brissac

Le château appartient à la famille Cossé-Brissac depuis 500 ans, soit 13 générations. L'un de leurs ancêtres, Charles de Cossé, est devenu Duc de Brissac pendant la guerre de religion du XVIIe siècle. Nous sommes donc sur un duché.

château de Brissac

Le parc s'étire sur 1,5 kilomètre ! Ce que nous pensions être un petit tour va durer plus longtemps. ;)

Jardins du château de Brissac

Dans les parties les plus reculées du jardin, le circuit de promenade serpente dans une zone marécageuse. Le parcours reste néanmoins très bien entretenu et il suffit de profiter de la vue.

Jardin du château de Brissac

Le retour au gazon se fait progressivement. Ici et là des bancs nous invitent à nous asseoir et à admirer le paysage.

Jardin du château de Brissac

Vieil arbre du domaine

Situé aux abords des champs, cet arbre est probablement le plus ancien du domaine.

Le château de Brissac

Derrière le château, un canal sous-terrain d'environs 100 mètres s'engouffre dans la colline. Il déboucherait sur un cours d'eau sous-terrain, mais la partie visitable s'arrête bien avant.

Pour conclure, la visite du jardin en vaut vraiment la peine. Les trois heures que nous y avons passées ont filés sans qu'on s'en aperçoive. Il y a une grande diversité dans les jardins, entres bois, vignobles, marais, promenades au bord de l'eau, à côté des champs, etc.

Entre le château, son domaine et le village de Brissac nous aurions pu y passer une journée complète. C'est un endroit où je reviendrai bien volontiers.

Partager ce bel article

2 commentaires

15/09/2018 • 21:19

Bonsoir

c'est dommage que vous n'ayez pas fait la visite intérieure, elle mérite VRAIMENT le détour !!!

Répondre
15/09/2018 • 22:01

Bonjour,

Tu as tout à fait raison. :)
J'ai pu effectuer cette visite intérieure en début d'année. L'article est prêt et ficelé avec l'approbation bienvenue du Marquis de Brissac.

Je le publierai d'ici quelques semaines, lorsque j'aurai fini la partie du Périgord. ;)

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot cjzafw ? :