De Asnières-sur-Seine à Bécon-les-Bruyères

Avec le soleil qui revient, nous avons décidé d'en profiter pour faire une petite ballade pas très loin de chez nous. Aujourd'hui nous longeons la voie ferrée depuis la gare de Asnières-sur-Seine jusqu'à Bécon-les-Bruyères.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, Bécon-les-Bruyères n'est pas une ville mais un lieu dit constitué du quartier de Bécon à Courbevoie et du quartier des Bruyères à Asnières-sur-Seine et Bois-colombes.

Au dessus des voies

La première étape consiste à rejoindre la gare d'Asnières-sur-Seine. Pour cela nous sommes amenés à enjamber les voies du tronçons Asnières / Ermont Eaubonne. A ce niveau il y a beaucoup de voies car y circulent les trains de banlieue ainsi que les TER et trains corail en partance vers le nord de la France.

Pavillon à Asnières-sur-Seine

Cette zone au nord de Paris est très pavillonnaire. Certaines maisons ont un cachet fou.

Environs de la gare d'Asnières

Nous arrivons non loin de la gare d'Asnières. C'est le matin et il n'y a pas encore grand monde dans les rues.

Pavillons à Courbevoie

Voilà, c'est maintenant que nous commençons à longer les voies. Des panneaux anti-bruit ont été installés pour protéger les habitations des nuisances sonores (à droite).

Voie ferrée Transilien

Quelques trains transiliens sont à l'arrêt (nom des trains de banlieue SNCF en île-de-France). Le compagnie ferroviaire a commencé un renouvellement des trains de banlieue sur ces tronçons depuis 2015. Toutefois cette ligne est encore fréquentée par les vieux trains. 

Bécon-les-Bruyères

Je m'étais déjà baladé en vélo dans ce coin et je dois dire que j'avais trouvé toutes ces maisons vraiment ravissantes. Mais je n'avais pas d'appareil sur moi pour les prendre en photo.

Bécon-les-Bruyères

Au delà de la gare de Bécon-les-Bruyères un grand pont enjambe les voies. Il va nous permettre d'arriver dans un quartier ultra-moderne.

Quartier Neuf à Colombes

Quartier Neuf à Colombes

Ici les immeubles forment un patchwork architectural et j'avoue que cela ne me déplairait pas de vivre ici. L'emplacement est stratégique car il permet de rejoindre Paris ou La Défense très rapidement en train.

Vous l'aurez constaté au cours de cette visite, les immeubles sont assez hétérogènes dans ces villes. Mais dans l'ensemble de la banlieue parisienne nord reste impeccable à l’œil. C'est un vrai régal de s'y balader, d'autant plus si vous avez un vélo.

Partager ce bel article

2 commentaires


Vincent
11/12/2017 • 18:50

Habitant Bécon depuis 20 ans - ayant eu la chance et le privilège d'y acquérir une jolie maison - je vous remercie pour cette balade qui laisse entrevoir la richesse de notre patrimoine... les petits pavillons brique-et-meulière typiques de ce coin de banlieue recèlent de mille trésors décoratifs, à croquer à pied ou à vélo. Ils côtoient les vestiges d'un passé industriel mécanique des anciens ateliers automobiles et aéronautiques du temps des pionniers, et les constructions plus modernes qui préfigurent l'arrivée du métro express du Grand Paris ; souhaitons que ces grandes transformations arrivent à préserver le charme de nos petits jardins, que les hérissons du parc voisin fréquentent lors des nuits d'automne...

Répondre

maoli
22/12/2017 • 13:34

Bonjour Vincent,

Merci d'avoir partagé ta vision de ton lieu d'habitation. Il y a bien des réalités que ne peux pas appréhender, ne vivant pas tout à fait au même endroit, du coup c'est enrichissant de connaître l'avis d'un habitant.

Bon week-end

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot brnes ? :