Le dôme du Sacré Coeur

Mais pour arriver là-haut, encore faut-il le mériter ! Car l'ascension se fait par 2 escaliers en vis. Ils sont vraiment exigus, et avec peu de repères, on a vraiment l'impression de tourner pendant de longues longues minutes. D'ailleurs je trouve que la qualification de vis sans fin serait même approprié. :)

Ci dessous : entre les deux escaliers, petite traversée sur toit avant la dernière montée. Ca fait toujours quelque chose de s'approcher d'un bâtiment aussi massif. Et c'est aussi exaltant de grimper jusqu'en haut.

Même si nous ne sommes pas encore dans le dôme, la vue est déjà très impressionnante d'ici. C'est aussi inhabituel d'évoluer sur les toits d'une église. Cela rompt la monotonie des escaliers.

Du haut du dôme principal, on a presque une vision à 360°. L'unique obstacle à vôtre vision est cette tour : imposante et très haute. Mais elle nous permet aussi de mieux réaliser à quel point nous sommes hauts perchés sur cette butte. Ne me demandez pas à quoi sert la maisonnette juste en face : je n'en sais rien. :)

Je n'ai pas pu résister à cette petite dernière. Souvent mes photos de paysages sont posées et avec peu de personnes. Je ne pensais publier cette photo jusqu'à ce que je la voie sur écran d'ordinateur. Finalement je trouve qu'elle apporte un petit peu de folie dans le monde si millimétré de l'architecture religieuse.

Partager ce bel article