Excursion à Sarlat-la-Canéda

Sarlat-la-Canéda abrite un centre ville d'une rare homogénéité, avec ses bâtisses médiévales et le ton chaleureux de ses pierres. Nous y avons passé une semaine au cours de laquelle nous avons exploré différents points de la ville.

Lorsque nous avons recherché un point d'ancrage pour visiter le Périgord, il s'est avéré que Sarlat-la-Canéda était le point médian entre tous les sites que nous voulions visiter. En outre j'y avais déjà séjourné en 2012, j'avais donc déjà une petite idée de l'attractivité de cette ville.

Place de Sarlat

Nous y avons trouvé une location très proche du centre ville, afin de nous permettre de nous y rendre à pied, sans voiture. Cela m'a donc permis d'y aller en de multiples occasions pour y rechercher les plus beaux points de vue (sans garantie de tous les avoir trouvés :D).

Rues de Sarlat

Sarlat-la-Canédat est la "capitale" du Périgord noir, un découpage touristique correspondant au sud-est du département de la Dordogne. "Sarlat" désigne en réalité la ville médiévale, tandis que "La Canéda" est une commune voisine avec qui elle a fusionnée il y a 50 ans.

Place du Marché-aux-Oies

Comme son nom l'indique, la place du Marché-aux-Oies était l'emplacement du marché traditionnel.
Depuis, les 3 oies sont restés un emblème de la ville.

Ce qui frappe avant tout, c'est l'unité visuelle du centre-ville : des maisons et immeubles en pierres, pavés, couleurs chaudes, quelques axes principaux ainsi que de multiples venelles qui s'en vont dans tous les sens. Sarlat est une cité du passé qui a su se maintenir au goût du jour.

Le ruelles de Sarlat

Palais de justice de Sarlat

Palais de justice de Sarlat

Sarlat tire son origine d'une abbaye conçue aux alentours du IVe siècle. La ville médiévale se développe autour et atteindra 5000 habitants au XIIIe siècle. Au début du même siècle émerge une opposition entre les bourgeois et le pouvoir religieux en place. A la fin du siècle, l'abbé de Sarlat, alors seigneur de la ville, accorde une autonomie plus grande aux bourgeois dans la gestion de la ville.

Ruelles de Sarlat

Ruelles de Sarlat

La ville sera alors active jusqu'au XIXe siècle, elle rentre alors en léthargie. Afin de protéger son patrimoine de la vague de réaménagement urbain qui sévit en France dans les années 1960, la ville se voit bénéficier de la loi Malraux. Cette nouvelle loi édicte la protection des secteurs à caractère historiques et permet une importante défiscalisation des travaux de rénovation/restauration.

 Ruelles de Sarlat

Alors que le tourisme recommence à émerger dans le pays, c'est l'opportunité de remettre Sarlat au centre du tourisme dans le Périgord noir. Et je peux confirmer que le travail de réhabilitation a été remarquable. Je veux dire que la moindre ruelle est attrayante, c'est juste un plaisir de s'y promener, d'autant plus au mois de juin, juste avant la période d'affluence.

Toits de Sarlat


Afficher une carte plus grande

Sources de cet article :

Partager ce bel article

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot vsdgy ? :