Islande : Kirkjufell

Le Kirkjufell est une montagne d'Islande dont la forme particulière en fait un lieu facilement reconnaissable dans les photos ou les films. Pour moi il s'agit d'un lieu typique de l'île, aussi passer à côté n'aurait pas été possible. La montagne joui d'une position géographique particulière : elle constitue une avancée dans la mer, un genre de micro-péninsule à elle-même.

Par chance le temps a été particulièrement clément pendant que nous étions sur le site. Pourtant les pluies des jours précédents ne nous avaient guère rassurées.

La place de choix pour photographier le Kirkjufell est la petite cascade qui coule au loin. Elle est constituée de deux paliers et donc d'une multitude de points de vue pour représenter la montagne avec le cours d'eau dans le champ. Si peu que vous changez de focale ou d'angle de vue, la cascade du Kirkjufell est propice pour réussir des photos variées.

Je me suis concentré autour de 3 points de vues :

  • le sommet du premier palier
  • la zone en dessous du premier palier
  • la zone en dessous du deuxième palier

Notre première rencontre avec Kirkjufell est arrivée un midi. Le soleil était déjà haut dans le ciel si bien que j'ai utilisé quelques filtres. Au cours de mes manipulations, le capuchon de mon objectif m'a glissé des doigts, puis il a tranquillement dévalé la pente avant de piquer une tête dans l'eau... Voilà en quelques secondes le bout de plastique s'était enfuis avec moi courant à ses trousses. Tranquille le pépère. :)

Je l'ai recherché pendant au moins 30 minutes dans les herbes et les recoins où il aurait pu rester bloqué. Avec Anne-Laure nous avons passé un temps fou à longer les rives en aval. J'ai même fini pied nu dans la rivière à fouiller les algues !

Résultat j'ai dû improviser un remplacement de fortune avec un chiffon tenu par un élastique à cheveux. Ce jour là je me suis rendu compte qu'il faut toujours avoir un capuchon de rechange sur soi. Toujours. :D

Passé ce contre-temps nous nous sommes installés sur le terrain de camping de la ville voisine. Double avantage : cela me permettra aussi de prendre des photos au soleil levant le lendemain matin.

Le reste de la journée nous sommes donc partis visiter un champ de lave non loin du Snaefellsjökull, puis nous sommes revenus au Kikjufell au soir venu. Au début j'ai pris des photos de ci, de là, mais la lumière était sans plus. Au bout d'un moment un groupe de photographes tchécoslovaques nous ont rejoint pour quadriller la zone. C'était le premier grand groupe organisé que je rencontrais !

Passé un certain temps j'ai fini par ranger mon matériel lorsque le soleil a percé sous les nuages. A ce moment précis tout a pris feu. Le moment WOW! L'euphorie m'a repris et j'ai ressorti tout le matos pour refaire exactement les mêmes photos aux mêmes endroits mais avec la lumière magique. ^^

Résultat des courses, les prises de vues se sont achevées un peu avant minuit lorsque le soleil s'est couché pour de bon. Anne-Laure dormait déjà dans la voiture.

Le lendemain j'ai sorti le nez de la tente vers 4h afin de voir quel temps il faisait. Le ciel était dégagé et la lueur du soleil était encourageante. De retour sur le site j'ai comaté 20 bonnes minutes dans la voiture en attendant que le soleil se lève. Entre-temps le minibus des tchécoslovaques est aussi revenu pour le même scénario que la veille: quadrillage du site aux trépieds. Comme moi quoi. :)

C'est en discutant avec l'un d'entre eux que j'ai su d'où ils venaient et qu'ils repartaient chez eux en fin de matinée. Finalement j'ai du finir les photos vers 8h du matin pour cueillir ma moitié au camping. ;)

Sur le premier palier

Probablement le plus périlleux des 3 points de vue. Un pas sur la droite et c'est une chute de quelques mètres et un lit de cailloux qui vous attendent. Mais en étant prudent ça passe. ^^

La prise du matin a été la plus "chiante". La vent soufflait contre la cascade et ramenait des embruns sur l'objectif qu'il fallait essuyer souvent. C'est étonnant qu'aucune goutte ne soit visible au final (j'ai bien épongé au bout du compte :D).

Les photos qui suivent forment des triptyques allant du matin au soir. Je vous recommande de cliquer dessus pour les visualiser en plein écran et en meilleure qualité.

matin

midi

soir

Entre le premier et second palier

Une vision peut-être plus classique. Pour la prise du vue du matin j'ai dû élargir mon cadre afin d'y inclure le soleil.

matin

midi

soir

Sous le second palier

Que dire sinon que j'ai écumé tous les bancs de cailloux au loin pour rechercher mon capuchon d'objectif. Grrr... :)

matin

midi

soir

Le mot de la fin

Ce lieu me tenait à cœur et j'ai eu la chance de le parcourir 3 fois dans d'excellentes conditions pour en profiter. Passé cette étape j'étais tout de même satisfait et même soulagé d'avoir autant de matériaux photographiques à travailler.

Kirkjufell n'est qu'à 2h30 de la capitale Reykjavik et donc largement faisable dans le cadre d'un séjour court. Le lieu vaut vraiment la visite.

Voilà ainsi l'achèvement de toute la partie paysage de l'Islande. N'hésitez pas à vous rendre sur ma galerie flickr de temps en temps pour y trouver quelques photos "one shot" qui sortent du cadre des séries illustrées dans ce blog.

Pour la suite je vais maintenant me concentrer sur les villes et ça en sera fini de l'Islande. Snif. N'hésitez pas à me laisser un commentaire si cet article vous a plût.

 

Partager ce bel article

Écrire un commentaire

Quelle est la cinquième lettre du mot mgurml ? :