L'Alsace religieuse

Suite de l'aventure ! Après avoir vu un aperçu du côté "typique" de l'Alsace, je vous propose d'explorer le côté religieux. Le vieux y cotoie le neuf, et nous sommes tombés sur quelques lieux particulièrement intéressants.

Par ici la visite !

L'église Saint-Georges de Sélestat

Je ne vais pas m'étendre sur les particularité historiques ou artistiques de cette église, car je ne les connais pas. En revanche pour avoir visité pas mal d'églises, celle-ci présente la particularité d'autoriser l'accès au coeur, ce qui est très souvent pas bien vu possible.

Au passage, ses vitraux sont hauts en couleurs, ce qui lui confère une superbe ambiance lumineuse. Aussi, vous remarquerez sans doute cette lumière ambiante violette sur les photos. Elle est issue d'éclairages utilisant des gélatines lumineuses, il ne s'agit pas d'un délire de post-traitement. :)

 

L'église de Saint-Pierre et Paul

Nous traversions Bennwihr en voiture lorsque nous avons vu cette bâtisse. Tout de suite, j'ai décidé de faire une petite halte pour aller voir à l'intérieur. Et c'était une bonne intuition !

Ses vitraux et son ambiance immaculée lui confèrent une identité propre. C'est un peu un bol de raffraichissement par rapport aux anciennes bâtisses. Finalement, notre arrêt de quelques minutes a fini en une demi-heure de prises de vues !

Même le Baptistère est une oeuvre d'architecture moderne !

 

La chapelle de Notre-Dame-de-Lorette

J'avais déjà évoqué cette chapelle dans mon premier billet dédié à L'alsace. Voici une vue sous un autre angle de ce lieu saint.

L'abbaye du Mont Saint Odile

A l'issue d'une visite du mont Saint Odile avec Anne-Laure, nous nous sommes ensuite rendus à l'abbaye située à proximité. Le lieu est toujours utilisé par le clergé, mais il comporte aussi un hotel.

Une partie est ouverte gratuitement aux visiteurs, qui peuvent déambuler à volonté entre les couloirs et lieux de recueillement.

En théorie, les gens sont invités au silence, mais certains lourds ne se gènent pas pour passer des coups de fils et perturber le calme du lieu.
Le respect se perd. O_o

 Le sanctuaire protège entre autres la tombe de Saint Odile.

La légende veut que Saint Odile soit venue en aide à un démuni en contre-bas de l'abbaye. Afin de l'abreuver, elle tapa la falaise de son baton, et de l'eau jailli de la roche.
Aujourd'hui la source est toujours active.

Les lieux de recueillement ne manquent pas dans cette abbaye.

Située en hauteur, l'abbaye surplombe toute la vallée de l'Alsace.

 

Le cimetière du Mont Saint Odile

Caché du regard des visiteurs, ce cimetière est la dernière demeure à quelques prêtres, religieux et religieuses de l'abbaye.

Ensuite je me suis essayé à terminer sur une note un peu plus vive : fleurs et croix, vie et mort, fin et renaissance.

 

 

Pour la petite histoire, nous sommes repartis de l'abbaye accompagnés de deux auto-stoppeuses. Venues d'Allemagne, elles avaient décidé de faire la plus longue distance possible sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle.

Malheureusement, aujourd'hui l'abbaye n'offre le gîte qu'aux seuls fortunés qui peuvent louer les chambres de luxe. Nous les avons donc emmenés à Orbernai, une magnifique petite ville située en contrebas du Mont Saint Odile. Nous avons bien discutés pendant la descente.

Puis avec Anne-Laure nous avons enchainé un restaurant qui faisait de très bonnes pizza ! (miam!)
Finalement nous avons poursuivi notre après-midi à nous ballader à Obernai et ses environs.

 

Partager ce bel article

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot nkbc ? :