La Cité internationale universitaire de Paris

Avant de venir m'établir à Paris je n'avais jamais entendu parler de la Cité internationale universitaire de Paris. Pourtant elle représente une grande surface au sud de la capitale. Faisant face au parc Montsouris, elle a même une station de RER qui porte son nom !

Nous sommes un matin de printemps, il fait beau et je vous emmène en visite dans une cité pas comme les autres.

Sa localisation (vous pouvez zoomer et dézoomer à loisir) :


Afficher une carte plus grande

Entrée de la Cité internationale universitaire de Paris

Qu'est-ce que la Cité internationale universitaire de Paris (CiuP pour abréger) ? Contrairement à son nom trompeur, ce n'est pas une université ni même un vrai campus. Il s'agit d'une fondation privée regroupant des résidences universitaires. Aucun cours de fac n'y est dispensé, il ne s'agit que de logements pour étudiants.

Entrée de la Cité internationale universitaire de Paris

La fondation (du même nom - CiuP) voit le jour après la première guerre mondiale. Son projet vise entre autre à faciliter le logement des étudiants sur Paris au travers d'un complex de bâtiments et de Parcs. Il faut rappeler qu'à cette époque le contexte locatif n'était pas évident.

L'ambition est donc d’accueillir des étudiants venant de tout horizons dans un lieu de vie commun.

Bâtiment d'acceuil de la Cité internationale universitaire de Paris

Pour se faire, plusieurs résidences seront construites. Elles seront appelées des "maisons". Il y a en tout 40 résidences dont 20 dépendent directement de la CuiP, les autres étant gérées par les organismes publics, des écoles ou même des nations extérieures.

Ainsi on peut trouver la Maison du Japon, la Fondation des Etats-Unis, la Maison du Liban, et même la Maison des Provinces de Frances!

En tout plus de 5500 étudiants vivent sur le campus.

Fondation Deutsch de la Meurthe

La première résidence ouvre en 1925. Il s'agit de la Fondation Deutsch de la Meurthe, donation d'un pétrolier Lorrain du même nom. Elle s'organise autour d'un pavillon central autour duquel sont construits 6 bâtiments et un jardin.

La résidence ouvre la voie à ses premiers occupants avec 350 lits. Elle cible avant tout des étudiants ayant peu de moyens.

Fondation Deutsch de la Meurthe

Fondation Deutsch de la Meurthe

Je ne vais pas m'en cacher : il s'agit de la maison que je préfère. Son architecture évoque les constructions anglaises du 19eme siècle. Cela m'évoque les prestigieuses universités d'outre-Manche.

Pavillon centre de la Fondation Deutsch de la Meurthe

Le pavillon central de la maison. Il est composé d'un beffroi, de salles d'étude et d'une impressionnante salle de réception.

Il est possible de suivre une visite virtuelle par ici : Fondation Deutsch de la Meurthe

Fondation de Monaco

La Fondation de Monaco, au détour d'un rayon de soleil. Elle peut accueillir jusqu'à 78 chambres. Pour la visiter : Fondation de Monaco

La maison des provinces de France

La Maison des Provinces de France, qui compte 320 chambres. Les premiers donateurs souhaitaient qu'elle accueille des étudiants alsaciens suite à la réintégration du département en France en 1918.

Finalement l'appel à des financements complémentaires a mobilisé des fond privés et publiques dont de nombreuses villes et département, si bien qu'elle s'est retrouvée ouverte aux étudiants de toute la France et d'outre-mer.

Par ici la visite : la Maison des Provinces de France

Maison du Japon

La Maison du Japon. Elle a un style plus sobre qui inspire l'architecture japonaise et comporte 60 chambres. Malheureusement l'enthousiasme retombe vite lorsqu'on découvre que les chambres ont un style occidental.

Vous pouvez entre-apercevoir son intérieur via cette visite virtuelle : Maison du Japon

Cité internationale universitaire de Paris

A gauche : la Fondation des Etats-Unis. Elle symbolise l'amitié franco-américaine et compte 17 ateliers artistiques et studios de musique. Le bâtiment est plus imposant qu'il n'y parait. Visite par ici : Fondation des Etats-Unis.

A droite et ci-dessous : la Fondation Biermans-Lapôtre. Elle est financée par un couple canadien (Jean-Hubert BIERMANS et Berthe LAPÔTRE), qui seront les premiers mécènes non français à participer dans cette aventure qu'est la CiuP.

Fondation Biermans-Lapôtre

Son style est calqué sur l'architecture flamande (Belgique). Elle accueille des étudiants issus de France, Belgique et Luxembourg avec 201 chambres et 18 studios. Sa visite vaut vraiment le détour : Frondation Biermans-Lapôtre

Collège franco-britanique

Le côté du Collège Franco-Britanique. Elle représente l'amitié entre les deux pays et s'inspire d'une architecture typiquement anglaise.

Visite du Collège Franco-Britanique.

Maison des Etudiants Suédois

Je finirais cette promenade avec la Maison des Étudiants Suédois. Elle est réputée pour être la plus petite de toutes, mais aussi la plus chaleureuse. Lorsqu'on entre dedans on comprend tout de suite pourquoi : elle est très lumineuse et bien agencée. Le centre de chaque étage est un lieu commun et ouvert, propice aux interactions. J'avoue que les parquets en bois donnent aussi un certain cachet.

Vous pouvez la visite par ici : Maison des Étudiants Suédois.

La mot de la fin

La Cité internationale universitaire de Paris est une (bonne) curiosité. Je ne connais pas d'autre campus similaire à celui-ci en France. On y retrouve l'ambiance des universités anglophones.

Le CiuP est donc une bonne adresse à visiter sur Paris, que vous soyez là pour tourisme ou habitant des environs. Il s'agit aussi d'un bon sujet photographique de par sa diversité architecturale. C'est d'ailleurs ce qui m'a plu lors de ma première excursion dans son enceinte.

Au passage, j'ai oublié de mentionner l'existence d'un immense parc derrière les habitations. Vous pourrez donc même y pic-niquer et y passer l'après-midi avec vos amis en été. Pas mal non ? ;)

Partager ce bel article

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot jsfppp ? :