Promenade sur la Butte-aux-Cailles

  • /
  • Paris
  • /
  • 2 commentaires

Aujourd'hui nous partons visiter le quartier de la Butte-aux-Cailles. Avec ses 63 mètres de hauteur, il s'agit de l'une des plus petites collines de Paris. C'est probablement l'un des quartiers les plus calmes de Paris.

Je trouve que le cadre est tout aussi charmant que Montmartre, moins anciens certes, mais plus intimiste.

Butte-aux-Cailles

On dit de la Butte-aux-Cailles qu'il s'agit d'un village. La vérité n'est pas si lointaine, car la butte a longtemps appartenu à la commune de Gentilly, jusqu'en 1860 avant d'être intégrée à Paris par décret impérial.

Curieusement elle a échappé aux travaux de rénovation du préfet Haussmann, mais c'est justement ce qui fait son charme aujourd'hui.

Butte-aux-Cailles

Au sommet de la Butte-aux-Cailles se tient un petit bourg où se concentre les petits commerces : épicerie, boulangerie, pharmacie ainsi que quelques restaurants et bars.

Butte-aux-Cailles

Reflets d'une époque passée, certains restaurants ont entretenu leur façade d'antan. 

Butte-aux-Cailles

Butte-aux-Cailles

Ci-dessous, la piscine est un point clé de la Butte. Elle tire son eau d'une source située à 600m de profondeur. Le puits a été creusé au cours du 19e siecle afin d'alimenter le quartier en eau.

Seulement voilà, des conflits administratifs vont bloquer les travaux pendant plusieurs décennies, si bien qu'à leur reprise l'eau courante est déjà en place dans la plupart des foyers. On décide alors d'utiliser le précieux liquide afin d'alimenter la récente station balnéaire de la Butte-aux-Cailles.

Piscine de la Butte-aux-Cailles

Ailleurs sur la colline, le Passage Barrault, très haut en couleurs :

Portes du Passage Barrault

Passage Barrault

A l'extrémité du Passage Barrault vous remarquerez sans doute une plante grasse pousser dans un étrange support en tissu. On retrouve ces plantes un peu partout sur la butte, mais il faut ouvrir l'oeil pour les trouver.

Plantes de la Butte-aux-Cailles

Plantes de la Butte-aux-Cailles

Non loin, vous tomberez sans doute sur la Petite Aslace, que je vous ai présenté il y a quelques temps. Mais je ne vous avais pas parlé de la Villa Daviel, la ruelle qui lui fait face.

Celle-ci est à l'image de la Campagne à Paris, à l'exception près que toutes les maisons sont en briques. 

Villa Daviel

Villa Daviel

Ailleurs, du côté de la rue Tolbiac, on peut trouver des maisons au style plus moderne. On se dirige alors vers le quartier des Peupliers, qui fera l'objet d'une autre visite sur ce site. 

Je terminerais alors cette promenade avec l'église Sainte-Anne de la Butte-aux-Cailles. Bâtisse imposante, les clochers me rappellent ceux du Sacré-Coeur. L'intérieur est en cours de rénovations, je ne manquerai pas d'y repasser à l'occasion lorsque ce sera terminé.

Paroisse Sainte-Anne de la Butte-aux-Cailles

Partager ce bel article

2 commentaires

Lucas
09/10/2016 • 06:35

Merci pour cette balade bucolique dans ce quartier qui sens encore bon le Paris du siècle dernier et je pense comme toi que par certains aspects il ressemble a Montmartre....
À quoi se réfère cette coutume de mettre ces plantes grasses sous différentes formes aux murs?
En tous les cas c'était une jolie promenade,et depuis que j'ai un peu traîné mes tu guêtres sur le macadam parisien en cas bonne compagnie j'apprécie le travail que tu réalises pour nous faire découvrir tes petits trésors .

Répondre
maoli
26/11/2016 • 19:27

Merci pour ce petit message. :)

Malheureusement je ne connais pas la raison d'être de ces plantes qui poussent un peu partout. En tout cas c'est le petit détail qui fait sourire lorsqu'on tombe dessus.

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot eblgq ? :