Visite de la chapelle des Invalides

  • Paris
  • 2 commentaires

« Je désire que mes cendres reposent sur les bords de la Seine, au milieu de ce peuple Français que j'ai tant aimé »

Ce sont ces quelques mots qui transformeront une chapelle royale en un mausolée aux allures titanesques. Aujourd'hui je vous emmène visiter le sépulcre le plus spectaculaire de toute la France, la tombe du premier Empereur des Français : celle de Napoléon Bonaparte

Au XVIIeme siècle, bon nombres d'invalides de guerre doivent devenir mendiants, voleurs ou même brigands pour s'en sortir. Afin de redorer l'image de son armée et rassurer ses soldats, Louis XIV ordonne la création de l'Hôtel des Invalides, une structure gigantesque destinée à soigner et réhabiliter les soldats blessés en guerre. La construction s'étirera de 1671 à 1674.

Dôme des Invalides

En 1676 débute la construction d'annexes : la cathédrale Saint-Louis-des-Invalides et la chapelle royale surplombées d'un dôme doré. L'ensemble ne sera terminé qu'en 1706.

Si il était prévu que l'hôtel des Invalides comporte une manufacture d'uniformes, les ateliers ont fini par être convertis en chambres supplémentaires pour l'hôpital et l'hospice.

Dôme des Invalides

Les siècles passent, l'Hôtel des Invalides revient sur le devant de la scène avec Napoléon Bonaparte qui développe un lien étroit avec les Invalides.

En 1800 l'Empereur y fête l'anniversaire de la fondation de la République. Puis en 1804 il y organise la toute première cérémonie de décorations de la Légion d'Honneur.

Napoléon y entreposera aussi un trésor de guerre, allouera un budget conséquent afin d'assurer le bon fonctionnement de l'hôtel et y viendra à plusieurs reprises afin d'écouter les propos de soldats blessés.

Dôme des Invalides

Déchut puis exilé, Napoléon 1er termine ses jours en 1821 sur l'île Sainte-Hélène. Selon ses dernières volontés, il souhaitait être enterré aux Invalides.

Mais par crainte de provoquer des troubles politiques, le rapatriement de son corps est différé pendant plusieurs décennies. Ce n'est que 20 ans plus tard que le roi Louis-Philippe accède à cette requête.

Sous le dôme des Invalides

Intérieur du Dôme des Invalides
Tombeau de Napoléon 1er aux Invalides

De 1842 à 1861 on entreprend un grand chantier d'excavation sous la  chapelle royale afin d'aménager la nouvelle tombe de l'empereur. Sa dépouille sera placée dans plusieurs cercueils imbriqués puis placés dans un sarcophage en quartzite aventurine rouge.

La tombe est protégé par 12 anges qui symbolisent les campagnes militaires menées par Napoléon, ainsi que des bas-reliefs résumant ses principales réalisations (le Code Civil, le Code du Commerce, la Légion d'Honneur, le Concordat, etc)

Sarcophage de Napoléon 1er aux Invalides

Dans une crypte attenante, on peut apercevoir une statue de Napoléon Bonaparte surplombant la tombe d'un étrange "Roi de Rome". Il s'agit en réalité du surnom de son fils, Napoléon II. Âgé de 4 ans lorsque son père se fait destituer, il perd toute possibilité de régner lorsque la dynastie des Rois de France revient sur le trône.

Napoléon Il vit alors le reste de sa vie en Autriche, sous le titre de Duc de Reichstadt. Il y sera terrassé par la tuberculose à l'âge de 21 ans. Ses cendres seront transférées aux Invalides plus d'un siècle plus tard par l'intervention de Hitler en 1940.

Tombe de Napoléon II, Roi de Rome

Un impressionnant baldaquin surmonte l'autel de la chapelle. Celui-ci n'est pas d'origine et remplace l'exemplaire qui avait été détruit lors de la Révolution Française. Derrière on peut distinguer la vitre qui sépare la chapelle de la cathédrale Saint-Louis-des-Invalides.

Baldaquin des Invalides

Enfin il faut savoir que le Dôme des Invalides abrite aussi les dépouilles de grand dirigeants militaires tels que certains maréchaux de France, la plus haute de toute les distinctions militaire (ex ci-dessus avec le maréchal Foch, Joseph Bonaparte  et ci-dessous le maréchal Lyautey).

De nos jours, l'Hôtel des Invalides accumule plusieurs fonctions :

  • Mausolée militaire
  • Hôpital militaire, incluant un centre de recherche pour l'handicap ainsi que l'accueil temporaire ou permanent de pensionnaires
  • Musée de l'armée, rassemblant des collections de toutes époques
  • L'Office national des anciens combattants et victimes de guerre
  • Chancellerie et Musée de Ordre de la Libération, institué lors de la seconde guerre mondiale

Le billet de visite vendu à l'Hôtel des Invalides donne accès à tous les musées du complexe.

Les sources de cet article :

Partager ce bel article

2 commentaires


Marc DORTU
22/04/2018 • 09:03

Bonjour à vous. Il est magnifique et très intéressant votre blog, agrémenté par de superbes photos !

Répondre

maoli
27/04/2018 • 12:00

Merci pour votre retour Marc

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot wcsae ? :